Fables, Dossiers, Visions
L'euro Manageap
Les associations, les entreprises et ... les administrations
Avertissement
Début de définitions
L'application des OVF
Les cadres des OVF
La transparence
La discrétion
Le terrain
Le quotidien
Le maillage entre les actions
OVF et positionnement
Les associations
Objet, Valeurs, Finalité(s), Fonctionnements
Chaque structure, chaque personne dans une même structure peut avoir des appréciations différentes à la fois sur son rôle, sa fonction, son positionnement au sein de la structure, comme sur le positionnement des autres intervenants et celui de la structure même. La même différence peut s'observer sur ce que les choses devraient être si ...

Il y a conflit d'intérêt lorsqu'une personne porte à la fois l'objet et les valeurs; comme c'est souvent le cas pour les directions d'associations.
Et le plus souvent au détriment des finalités.
Avec les interventions des "gestion en réseau", les dérives peuvent aboutir à des finalités très différentes des finalités initiales et statutaires. Ce qui désoriente les adhérents, les organes dirigeants.

aaie.gif (222 octets)
cale1010.gif (55 octets)
aaieb.gif (204 octets)

aaie.gif (996 octets)
cale1010.gif (55 octets)
aaieb.gif (204 octets)
aaie.gif (996 octets)
cale1010.gif (55 octets)
aaieb.gif (204 octets)
aaie.gif (222 octets)
aaieb.gif (204 octets)
aaie.gif (996 octets)
aaieb.gif (204 octets)
Avertissement
Dans les prochaines semaines, seront mis en lignes des éléments pour montrer les réalités d'un quotidien, qui ne sont pas le reflet de l'ensemble du secteur associatif et social.
La seule généralité admissible est qu'il n'y a pas de généralité.
Pour autant, la majorité des associations et secteurs concernées ont déviés avec le temps et une remise en ordre apparaît urgente notamment parce que la majorité des intervenants considèrent que cela fait parti du système, et dans le même temps le regrette.
Il s'agit donc de rechercher les moyens de permettre à la fois les réflexions et les applications qui permettent des rectifications.
O comme Objet
L'objet de la structure, de l'action, son activité d'exploitation.
Le marché, les marchés; ce par quoi l'on tend à réaliser les finalités
L'Objet = le personnel y compris la Direction : tout le personnel salarié.
V comme valeurs
Les valeurs de la structure, de la personne morale.
La politique, la gestion générale, le projet associatif, le projet d'entreprise.
Les dirigeants sociaux de l'association, membres des bureaux, conseils, assemblée, adhérents (lorsqu'ils ne sont pas dans la 'finalité' de l'association).
F comme finalités
Ce pour quoi la structure est fondée, existe sur l'échiquier de son secteur d'action, son secteur géographique, sa zone d'influence ou d'actions. Généralement : les publics, les membres, les bénéficiaires.
F comme Fonctionnements
L'ensemble des moyens matériels et humains, l'intendance, la logistique de l'action, la Direction, l'administration -back office-, la mise en oeuvre du plan associatif ou d'entreprise -distinguo entre projet et plan - Le projet définit les valeurs, les finalités poursuivis. Le plan définit les moyens mis en œuvre pour réaliser le projet.-
On peut situer les partenariats dans les fonctionnements. Les partenariats doivent eux aussi se positionner en fonction des O.V.F. Et non pas comme c'est généralement le cas de façon générale.
L'application des OVF
Les applications doivent se retrouver à tous les niveaux et stades de la structure.
Ce qui revient à faire en sorte de parler vrai, dans le temps de façon conceptuelle, contractuelle, pour donner les repères, les cadres, les limites, pour éviter les écarts personnel, de circonstance, de situation, conjoncture, et de faire en sorte que les interventions "autres" soient recadrées à leurs justes niveaux.
Les cadres des OVF : la transparence
Elle est basique. Elle sert de références :
- utiles aux partenaires, porteurs, fondateurs du projet
- utiles aux partenaires de terrain
- utiles aux partenaires extérieurs
- utiles à l'exploitation des utilisateurs
- utiles aux bénéficiaires, publics,
- utiles aux personnels
Les cadres des OVF : la discrétion
"Le bruit ne fait pas de bien. Le bien ne fait pas de bruit".
Le "concept" de l'action est souvent réglementaire. Le législateur, l'Etat, .... attendent que la structure réalise des finalités en mettant en oeuvre un objet suivant des formes et un esprit qui déterminent des valeurs.
Cela avec "professionnalisme" et/ou en appliquant les qualités dont se prévalent les acteurs.
Il n'y a ni "bonne volonté", ni "performance", ni reconnaissance.
Les cadres des OVF : le terrain
Le terrain est le seul lieu de l'application des objets et valeurs, de la réalisation. C'est là où les liens se posent et se transforment.
La relation doit être du terrain vers le haut de la filière. Alors qu'aujourd'hui la justification se fait en boucle dans le haut de la filière.
Ce qui implique une efficacité de terrain probante, non pas en cas isolé, mais globalement suivant des éléments chiffrés, vérifiés et vérifiables.
Le terrain est le lieu du bilan.
Le terrain montre que l'on "parle vrai"
Le quotidien
Le quotidien montre que l'on "parle dans le temps".
L'action, adaptée au(x) terrain(s) doit se vérifier dans le temps du quotidien, entre acteurs du quotidien qui sont la cheville ouvrière de l'essentiel, de l'existence de la structure, le lien entre l'objet et la finalité. Attention aux amalgames : par exemple le bénévolat a tendance dans ce rôle à faire un lien entre valeurs et finalité. Ce qui n'est pas forcément ce qui est nécessaire à la finalité.
La pragmatisme du capital/subventions/aides ne saurait remplacer la finalité quotidienne.
Le maillage entre les actions
Dans une action donnée, une structure est rarement la seule à intervenir.
La mise en commun des synergies permet d'atteindre les finalités plus sûrement, de compléter les actions, la réalisation de l'objet de chacun.
L'isolement se produit lorsque l'action est devenue une action "caution", lorsqu'une personne veut montrer sa compétence en occupant le terrain qui devient une chasse jalousement gardée.
Sans compter sur les récupérations d'idées et actions.
Positionnement en fonction des O.V.F : qui fait quoi, qui est là pour quoi
Les principaux positionnements
OBJET VALEURS FINALITES FONCTIONNEMENTS
Président
Bureau (par fonction
Conseil
Commissions
Assemblée
Bénévoles
Adhérents
Membres
Direction
Services
Environnement(s)
Publics
Il suffit de commencer: qui fait quoi, quels sont les rôles, prérogatives, fonctions ...
Un exemple
La définition, la cadrage, recadrage des OVF pour les personnes morales, les groupes et les personnes physiques, permet de trouver ou de retrouver ce qui constitue l'essentiel et le sens des actions, de l'existence , la présence sur l'échiquier du secteur.

Le Manageap

Tout est simple. Rien n'est facile.
La différence  ?.....le savoir