Le Management Appliqué
L'euro Manageap | Lettre | Actus | Liens  | Fables |
       
La Lettre du Manageap - 3 -
Inscription
*
Abonnement
Sommaire
E-learning
Revue de news d'Octobre
Nouvelles de la E-Auto-Formation
L'actu chronologique des années 1970
Plan de sous-développement des Télécoms
Le 11 Septembre : des photos pour les oublieux. Et des liens vers des sites informés
Les pièces Euro
Salaires et hauts revenus
La lettre du Manageap
E-learning
Agaçant :
Un site très connu en matière de cours. On trouve de tout. Mais les pratiques sont, disons, suspectes, voire habiles.  La publicité est d'une part visible, et d'autre part cachée. On appâte avec des appréciations intelligentes, des sites intéressants, et on glisse au passage, des sites dont la vocation n'est pas désintéressée, autrement que par amalgame de présentation.
Et dans les commentaires élogieux, on en arrive à en rajouter des tartines de façon à appâter; alors que la simple présentation pourrait suffire. Pourquoi ? On a la réponse en suivant le lien qui nous fait arriver sur une page de développement de la présentation (à la pratique on se rend compte que cette page est inutile et qu'il pourrait y avoir un lien direct vers le site promu. Mais ça ferait moins de "pages vues".
L'inscription y est ultra rapide, on vous dit que l'on ne vous demande même pas votre adresse de courrier électronique. La paix ! L'avantage de l'inscription tient au fait qu'à chaque exercice réalisé ou section complétée, votre dosser sera mis à jour et vous saurez ainsi toujours où vous en êtes d'une visite à l'autre.
Vraiment super.

Par exemple, à propos d'un site de cours de français gratuit , il est dit:
On ne s'ennuie pas. L'ergonomie est simple, on se laisse porter. Enfin, les messages de correction sont dénués de commentaires impertinents. Vous l'avez ou pas; voici la réponse, la règle qui s'applique est au haut de la page.
Et sur le site en question, les cours sont gratuits; mais la publicité est bien présente. Ce qui n'est pas grave. Mais devrait être annoncé comme "business modèle".
Quant on l'inscription pour laquelle on ne demande pas même l'adresse de courrier :
Nom obligatoire
Nom d'utilisateur obligatoire
Mot de passe obligatoire
Votre EMail obligatoire.

Ce qui montre que le commentaire, les appréciations, ont été rédigées autrement que par simple clic vers le site. Ce qui implique une "demande" et un accord. Ce qui induit un autre type de fonctionnement que celui qui devrait être celui du site (tel qu'il se présente lui-même).
Pire, en final et sans vous demander votre autorisation:
Afin de développer notre offre de services gratuits, vos adresses emails pourront désormais être utilisées dans la cadre d'opérations commerciales ponctuelles, ciblées et dûment sélectionnées par nos soins. Conformément à l'article 34 de la loi française " informatique et libertés " du 6 Janvier 1978, vous avez le droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des informations qui vous concernent. Nous nous engageons à respecter une charte déontologique stricte. Vous pouvez, à tout moment, exercer ce droit en cliquant ici.
Nous sommes tout de même assez éloigné des appréciations annoncées.
En gros on propose un travail (sans doute bien fait: ce qui reste à voir, même avec des annonces et présentations qui semblent y mener), mais surtout on oblige à s'inscrire pour revendre les fichiers.

Deja lorsque j'ai fait des recherches de cours gratuits, j'ai perdu un temps infini a me perdre dans ce type de piéges de présentation. Apparemment c'est du business qui ne dit pas son nom. Pire, il ne se passe pas une page sans que l'on voit quelque part "gratuit". On sait intelligemment ratisser.
Pire il était dit que le site s'était fait grâce a l'agence de la francophonie. Ce qui laissé supposer des interventions d'un autre type. Et puis cette indication a disparu du site.
Puis le nom lui-même "cursus, thot, thot cursus laissent croire qu'il s'agit de l'anneau arfe-cursus. Rien à voir.
Et c'est bien conçu. Par exemple vous pouvez indexer directement, seul vos cours. Et quelques lignes plus loin : tarifs....
Évidemment, en grattant un peu, on retrouve une sté d'informatique.

Donc je me désabonne rapidos.
Actualité chronologique des années 70
Apparemment c'est un bon moyen de naviguer, de découvrir des sites, sans doute de mieux comprendre les sujets de fond et d'actualité. Voir
Des news
Sommaire
Positionnement payant sur les moteurs de recherche
Refondation Sociale : on ne négocie plus
Réforme des Tribunaux de Commerce
PIB Européen
E-éducation, E-learning, E-savoirs ....
Marché du Siècle
Critiques sur Internet
Fiscalité des stock options
Procès contre des arracheurs d'OGM
Offres de positionnement publicitaire de Voila et Nomade.fr
Désormais, en faisant une recherche sur ces moteurs, il sera affiché en premier, ceux qui auront payés. En espérant qu'un jour il y aura une surenchère : au plus ils payent, au plus ils sont en tête de ligne. Et on appelle ça du "sponsoring" !!
Les enchères pour ces ventes se passent déjà ailleurs.
Beaucoup on passait le cap, et dans le même temps où ils annoncent faire des actions éthiques, comme par exemple l'interdiction d'accés à des sites pornographiques, ils le font croître et multiplier par des filiales ou des sous sites. Plus encore, certains créent carrément des services 'roses'. Et ils prennent pour exemple notre cher minitel.
Tout ceci n'est pas (trop) grave; c'est seulement une pollution passagère.  Il y a comme cela, de loin en loin, des quantités de fausses bonnes idées. Certains tombent dedans et payent de "peur de..." ou parce qu'ils achètent tout, de façon à être sur d'être meilleurs. Ca n'est plus une question de talents, mais de moyens. Ensuite on retrouve ces joyeux lurons élevés par leurs fournisseurs reconnaissants. :-) au rang de "meilleur ceci-cela qui font bonne impression sur les plans de carrière" ...
Concernant les moteurs, on saura qu'il faudra commencer les clics à la deuxième ou troisième page de résultats. Certains vont sans doute même automatiser la chose, voire "sortir" les positionnés payants. Internet est plein de ressources.
Refondation sociale
Plus de nouvelle négociation avant le printemps 2002 pour la MEDEF, annonce Ernest-Antoine Seilliere. Le Medef quitte le chantier social pour la scène politique. Il a ouvert hier le premier de ses forums thématiques destines a, préparer le projet qu'il soumettra aux responsables politiques lors de la prochaine élection. (Les Echos, p. 4 ; La Tribune, p. 8)
Sauf si les syndicats font un caprice nerveux, ca va sans dire.... Et ça pourrait bien arriver :-)
Il faudra tenir bon jusqu'aux élections. tiens !? ça correspond au printemps 2002 !
Donc le déchiffrage du message doit être le suivant : "Messieurs des syndicats, faites un peu ce que vous voulez, mais ne comptez pas sur nous pour cautionner vos actions."
Réforme des Tribunaux de commerce
Les trois projets de loi relatifs a la réforme des Tribunaux de commerce ne pourront pas être définitivement adoptes par le Parlement avant la fin de la législature en raison de " l'encombrement du calendrier " - (Depeche de l'AFP, 25 octobre, 16 h 06 )
ou ... : "les 3 points" font de la résistance. Sous l'oeil goguenard de leurs collègues salariés des grands comptes ...
PIB Européen
Le tiers des régions qui contribuent le plus a la formation du PIB européen produisent a elles seules les deux tiers de la valeur ajoutée. Elles couvrent le tiers de la superficie de l'Union. (Insee Première, n° 810, octobre 2001, 6 p.)
Ce sont les régions "capitales", incluant les capitales. Il n'est pas nouveau de dire que les capitales monopolisent les ressources, et que la bi polarisation géographique se couple avec la bipolarisation de tous les secteurs, en dépit (ou conformément) aux grands plans d'aménagement des territoires. Un jour peut être mettra-t-on en adéquation le discours et l'action. Notamment au Sénat, grand défenseur du "territoire".
E-éducation, E-learning, E-savoirs ....
Une journée nationale de réflexion contre la marchandisation du système éducatif, se tiendra à Marseille le 24 novembre. Les travaux se dérouleront toute la journée à la Fac St-Charles; vous y êtes cordialement invités.
Faites le savoir autour de vous.
Nous attendons vos propositions sur les sujets de réflexion et le contenu des ateliers; nous attendons aussi votre collaboration, pour héberger les participants qui ne manqueront pas de venir d'autres régions.  education.marseill@attac.org
Scandale en Australie : les étudiants solvables attestant de résultats insuffisants recevraient un traitement de faveur de la part de certaines universités.
Encore un enjeu OMC. Au lieu d'être complémentaires, actifs, en phase, en collaboration, ne serait-ce que sur les bases communes - et elles sont nombreuses- chacun veut protéger son pré carré, manger celui des autres, et même celui de ceux qui n'en ont pas. Et s'ils n'y arrivent par acceptation passive des autres, alors ils entendent l'imposer par toutes sortes de moyens. Là encore il faudra attendre 1 ou 2 générations. Mais ca viendra.
Marché du Siècle
Lockheed Martin construira 3000 avions de chasse pendant 40 ans pour 200 milliards de dollars.
Avec cette seule et simple phrases (qui peut encore se réduire), il y a de quoi rédiger une encyclopédie sur toutes les implications passées et à venir, celles qui sont visibles et surtout, car "tout" doit se retrouver là, les invisibles. Avec pour base un grand nombre de notions, comme le libéralisme, la mondialisation.
On peut imaginer la réflexion de ceux qui ont été chargés de rédiger les aspects prospectifs à 40 ans... on a du consulter Nostradamus et réveiller Jules Vernes. !! pour le reste, et comme en cuisine, le recours à la louche, mais dans le détail exacerbé de l'action est la solution pour permettre la lecture, la compréhension .. à coups de grosses fatigues. De toute façon, l'essentiel n'est pas là, et on ne juge pas le dossier .... sur le dossier !
peut-être faudrait-il recruter ces gens là en remplacement de ceux, les "nouveaux DRH" qui ont les yeux rivés sur l'écran boursier pour envoyer, sans délai 4 lots d'enveloppes : celles des ordres de ventes, celles d'achats, celles de licenciements du jour et celles de recrutement de demain.
Critiques sur Internet
La cour d'appel de Berlin a décidé le 23 octobre que l'utilisation par Greenpeace du nom de domaine www.oil-of-elf.de (en référence à Elf Oil, filiale allemande de ELF) ne porte pas préjudice à la marque Total Fina Elf et n'introduit pas de confusion avec son site officiel.
« L'arrivée d'offres commerciales sur l'internet ne doit pas conduire à ce que le réseau, en tant qu'espace culturel et de communication, soit exclusivement gouverné par les règles du jeu commerciales. Le droit des marques ne doit pas être détourné par les entreprises pour empêcher que soient divulguées des informations sur les conséquences sociales ou écologiques de leurs activités » Andy Müller Maguhn, directeur pour l'Europe à l'Icann (organe chargé de l'administration des noms de domaine)
Fiscalité des stock options
Une perspective internationale - Les stock options représentent un instrument de compétitivité fiscale entre pays, parce qu'ils sont moins imposes que les salaires. Ils permettent aussi de mieux partager le risque d'entreprendre entre investisseurs et salaries. (Economie et statistique, n° 344, 2001 - 4, pp. 3-37)
Rien de nouveau à l'est d'Eden : compte tenu que plus de 80% d'entreprises ont plus de chance (statistiquement) de disparaître avant que les heureux bénéficiaires ne touchent le "pactole" ....
Un bon conseil : faites ça à l'ancienne : un bon tien est acquis. Le reste est souvent illusoire.
Et 2. : vendez au plus tôt, même si c'est moins "intéressant" fiscalement parlant. Pourquoi ? : quel est le système politique qui propose des visions à 10, 20 ou 30 ans ??
Dommage, c'est un bon système. Mais quand le ton est donné sur des visions à la seconde, ceux qui regardent à quelques années ont peu de chances de prospérer.
Procés contre des arracheurs d'OGM
Jean-Pierre Berlan, chercheur à l'Institut national de la recherche agronomique (INRA), a ainsi exprimé les incertitudes de la science. "A ce jour, a-t-il déclaré, il n'existe aucune recherche prouvant la toxicité des organismes génétiquement modifiés. Les plantes transgéniques qui produisent un insecticide ne subissent pas de tests de toxicologie." Et d'ajouter : "Nous ignorons de quelle façon les toxines peuvent affecter la vie des sols."
Comment faire en sorte qu'il n'y ait pas de preuve de la toxicité des OGM ? Ne pas faire d'essai de toxicité.
Et c'est avec cet argument que nos gouvernants décident. !!
Et c'est avec cet état d'esprit qu'ils gouvernent... ou veulent gouverner !!
S'appuyant sur cet avis scientifique, Henri-Bernard Cartier, président de la Fédération départementale du syndicat des exploitants agricoles (FDSEA), demandait la poursuite des expérimentations d'organismes génétiquement modifiés.  "Personne ne détient la vérité. Il faut poursuivre les expérimentations et laisser s'exprimer les richesses agricoles", déclarait-il à la barre.
En s'appuyant sur "une absence d'avis scientifique", donc sur le vide, ce cher président peut déclarer en toute tranquilité, (devant un Tribunal !? ) n'importe quoi. Ce qu'il fait. Quand à "laisser s'exprimer les richesses agricoles", on imagine sans mal qu'il pense à sa casette. Malin, roublard, phraseur, et pas très honnête. Tout pour être Président ? Ca doit être juteux les "expérimentations" paysannes .... Pour reprendre l'image en vogue, celui là doit faire parti des éclairés par l'oscur.
A l'attention des Maires et Conseil Municipaux
Un modèle de délibération et d'arrété à prendre par les Maires

Les liens OGM

cale1010.gif (55 octets)

Le Manageap

La Lettre du Manageap
cale11bleu.gif (41 octets)Novembre 2001